duel

1. duel [ dɥɛl ] n. m.
• 1539; lat. duellum, forme archaïque de bellum « guerre »
1Anciennt Combat entre deux adversaires armés (combat singulier). « Le vainqueur offrit le duel au nouveau roi » (Bossuet).
Duel judiciaire : combat singulier admis comme preuve juridique. ⇒ ordalie.
2Combat entre deux personnes dont l'une exige de l'autre la réparation d'une offense par les armes. affaire (d'honneur), 1. rencontre, réparation. Provoquer qqn en duel. cartel (cf. Jeter le gant) . Se battre en duel (cf. Aller sur le pré, sur le terrain). Les témoins dans un duel. L'offensé a le choix des armes pour le duel. Duel à l'épée, au pistolet. « le duel est affreux, surtout lorsqu'il détruit une vie pleine d'espérances » (Chateaubriand).
3Fig. « Le duel d'artillerie, toujours fort inégal, continuait » (Madelin). Un duel d'esprit, d'astuce, d'imagination. assaut, compétition. Duel oratoire : échange de répliques entre deux orateurs. ⇒ joute.
duel 2. duel [ dɥɛl ] n. m.
• 1570; lat. dualis dualisme
Gramm. Nombre des déclinaisons et des conjugaisons de certaines langues (arabes, grec, hébreu, sanskrit...) qui sert à désigner deux personnes, deux choses. Singulier, duel et pluriel. duel 3. duel, duelle [ dɥɛl ] adj.
• 1827; lat. dualis
Gramm. Propre au duel (2.).
Didact. et rare Qui repose sur la dualité, sur le concept de dualité, de double. dualiste; binaire.

duel nom masculin (latin duellum, forme ancienne de bellum, guerre) Combat singulier entre deux adversaires, dont l'un a demandé à l'autre réparation d'une offense par les armes, qui sont assistés chacun de deux témoins : Se battre en duel. Conflit, antagonisme, lutte entre deux puissances politiques, financières, sociales, idéologiques, etc., ou entre des sentiments, des tendances opposées : Ces élections furent l'occasion d'un duel entre la droite et la gauche. Compétition, lutte entre deux individus : Un duel oratoire. En théorie des jeux, jeu pratiqué par quelques personnes, dans lequel le gagnant ramasse toutes les mises engagées au départ, si bien que la somme algébrique des gains est nulle. ● duel (expressions) nom masculin (latin duellum, forme ancienne de bellum, guerre) Duel d'artillerie, combat entre deux artilleries ennemies. Duel au premier sang, celui qui doit s'arrêter au premier sang qui coule. Duel judiciaire, combat entre un accusateur et un accusé, admis dans l'Antiquité et au Moyen Âge, comme preuve juridique. ● duel (synonymes) nom masculin (latin duellum, forme ancienne de bellum, guerre) Conflit, antagonisme, lutte entre deux puissances politiques, financières, sociales, idéologiques...
Synonymes :
- compétition
- rivalité
Compétition, lutte entre deux individus
Synonymes :
duel nom masculin (bas latin dualis, double, du latin classique duo, deux) Nombre grammatical, distinct du singulier et du pluriel, qui est employé dans les déclinaisons et les conjugaisons de certaines langues (sanskrit, grec, arabe, hébreu, etc.) pour indiquer qu'il s'agit de deux êtres ou de deux choses. ● duel, duelle adjectif (latin dualès) Littéraire. Qui se forme sur une dualité ; relatif à une dualité : Relation duelle.

duel
n. m.
d1./d Combat, devant témoins, entre deux personnes dont l'une estime avoir été offensée par l'autre. Provoquer en duel. Duel à l'épée, au pistolet.
d2./d Fig. Combat entre deux armées. Duel d'artillerie.
d3./d Fig. Duel oratoire: assaut d'éloquence entre deux personnes.
————————
duel
n. m. GRAM Nombre qui s'emploie pour désigner deux personnes, deux choses, considérées comme formant un groupe indissociable. Le duel existe en grec, en sanscrit.

I.
⇒DUEL1, subst. masc.
A.— [Le duel est une lutte phys., gén. avec des armes]
1. Combat singulier dans lequel deux adversaires armés se mesurent l'un à l'autre. Tout combat dans la steppe commençait par une suite de duels (MÉRIMÉE, Cosaques d'autrefois, 1865, p. 34) :
1. ... je commençai l'histoire du soldat Perrin : Il enlevait le kaiser, le ramenait ligoté dans nos lignes, puis, devant le régiment rassemblé, le provoquait en combat singulier, le terrassait, l'obligeait, le couteau sur la gorge, à signer une paix infamante, à nous rendre l'Alsace-Lorraine. Au bout d'une semaine mon récit m'assomma. Le duel, j'en avais emprunté l'idée à des romans de cape et d'épée...
SARTRE, Les Mots, 1964, p. 177.
Spéc., DR. FÉOD. Duel judiciaire, ou p. ell. du déterm. duel. Combat singulier entre l'accusé et l'accusateur (ou leur représentant) admis autrefois comme preuve juridique dans les cas douteux. (Quasi-)synon. jugement de Dieu :
2. S'il y a un jugement de Dieu dans le sort des concours et des combats, Rome concourut, pour l'empire des nations, avec l'Assyrie, l'Égypte, la Perse, et la Grèce : Elle les laissa bien loin derrière elle; elle combattit, comme en un duel judiciaire, contre Carthage, les Espagnes, les Gaules, et la Germanie; elle remporta l'honneur du champ-clos.
OZANAM, Philos. Dante, 1838, p. 178.
P. ext. Duel à coups de poing. Nous vivions, depuis la cinquième, dans l'atmosphère de l'affaire Dreyfus : batailles rangées, défis particuliers, duels à coups de poings, yeux pochés (BLOCH, Dest. S., 1931, p. 62).
P. anal. Duel d'artillerie. Notre seule besogne efficace était de surprendre, pendant les duels d'artillerie, les fumées et les lueurs des bouches à feu allemandes (AMBRIÈRE, Gdes vac., 1946, p. 18).
2. Combat strictement réglé entre deux personnes dont l'une exige de l'autre la réparation par les armes d'un affront, d'une injure ou d'une offense. Accepter le duel; se battre en duel; provoquer qqn en duel; être second, témoin dans un duel; être tué en duel; duel à l'épée, au pistolet; duel à mort; duel au premier sang, qui doit cesser à la première blessure, même légère. Au dix-huitième siècle, Hyde Park fut le théâtre de maints duels, où combattants et témoins tombaient tous transpercés (MORAND, Londres, 1933, p. 118). Les deux amis se trouvèrent sur le terrain, ayant décidé d'un duel à mort (...). On tomba la tunique d'uniforme dans un pré et l'on se battit, d'abord au sabre de cavalerie puis au parabellum (CENDRARS, Bourlinguer, 1948, p. 223) :
3. Il [Disraëli] courut chez d'Orsay et lui demanda d'arranger une rencontre. Mais O' Connel avait jadis tué un homme en duel et avait fait serment de ne plus se battre. Disraëli provoqua le fils, Morgan O' Connel, qui répondit qu'il vengeait les insultes faites à son père, mais ne pouvait accepter la responsabilité de tout ce que disait celui-ci.
MAUROIS, La Vie de Disraëli, 1927, p. 97.
P. anal. Duel oratoire. Tradition inexplicable (...) qui voulait qu'en cas de duel oratoire chaque parti laissât sans intervenir son champion aux prises avec le champion adverse (AMBRIÈRE, Gdes vac., 1946 p. 267).
B.— Au fig. Synon. antagonisme, compétition, conflit, lutte, opposition.
1. [Entre des pers. ou des groupes de pers.] Les élections ne furent qu'un duel entre Beaconsfield et Gladstone (MAUROIS, La Vie de Disraëli, 1927 p. 318). La conquête du Matterhorn (...) commencée en 1865 avec le duel Whymper-Carrel (PEYRÉ, Matterhorn, 1939, p. 7). La politique intérieure (...) se ramenait, pour nous, au duel du curé et de l'instituteur (MAURIAC, Bâillon dén., 1945, p. 457).
Rem. Duel, dans ce cas, est parfois déterminé par un compl. du nom ou un adj. indiquant le moyen du conflit ou le domaine dans lequel il se situe. Il [le duc de Milan] avait (...) rassemblé la plupart des hommes remarquables de son temps, et il avait avec eux ce qu'il appelait des duels d'esprit! on discutait librement et à toute outrance sur toutes sortes de sujets (STENDHAL, Mém. touriste, t. 1, 1838, p. 366). Ce duel poétique et galant de Racine et de Corneille (SAINTE-BEUVE, Portr. littér., t. 1, 1844-64, p. 116). [Il était] engagé de nouveau dans un de ces duels d'idées que provoque chez les intelligences philosophiques le heurt avec un écrivain de grand talent qui contredit leurs convictions les plus chères (BOURGET, Actes suivent, 1926, p. 66).
2. [Entre une pers. et une épreuve, une chose] Avoir un long duel avec la maladie, avec la misère. Une chose farouche commença (...) le combat du canon contre le canonnier (...) le duel de la chose contre l'homme (HUGO, Quatre vingt-treize, 1874, p. 37) :
4. — Il est un petit nombre d'êtres forts et privilégiés auxquels il est permis de contempler la mort face à face, d'avoir avec elle un long duel, et d'y déployer un courage, une habileté qui frappent d'admiration...
BALZAC, Le Curé de village, 1839, p. 261.
3. [Chez une pers., entre des instincts, des sentiments, des tendances psychol. opposés] Ce duel qu'en moi, depuis des années, se livrent des forces antagonistes (DANIEL-ROPS, Mort, 1934, p. 374). Le duel constant qu'il y a chez le mâle, entre sa générosité et son égoïsme, entre son sang et son sperme, crée en lui une atmosphère de désarroi qui épouvante, apitoie et fascine la femme (MONTHERL., Lépreuses, 1939, p. 1398) :
5. ... Delacroix fut le lieu d'un terrible duel. Physiquement, ses contemporains ont décrit comment en lui se combinaient des ardeurs sombres qui leur ont évoqué quelque chose du tigre ou du sauvage, — et d'une dignité disciplinée et froide, raffinée dans la grâce la plus aisée : ...
HUYGHE, Dialogue avec le visible, 1955, p. 336.
4. [Entre des principes, des forces antagonistes ou contradictoires] Le duel du bien et du mal. Duel entre deux nations? Non. La France et l'Allemagne sont sœurs : mais duel entre deux principes, la république et l'empire (HUGO, Actes et par., 3, 1876, p. 323). Le drame que j'imagine dans les héros bien-aimés du vieux roman russe survivant en U.R.S.S., un duel entre la technique et la foi (MAURIAC, Bâillon dén., 1945, p. 446).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1556 duelle « combat singulier » (CH. DE SAINCT-GELAYS, Chron. des Machabées, 7 v° d'apr. A. Delboulle ds R. Hist. litt. Fr., t. 10, p. 338); av. 1573 duel (JODELLE, Sonnet sur les Dialogues d'honneur de J. B. Possevin, II, 192 ds HUG.). Empr. au lat. duellum forme ancienne de bellum « guerre, combat »; le sens de « combat singulier » s'est développé en b. lat. prob. par rapprochement de duo « deux » p. étymol. pop. (TLL s.v.; v. aussi M. Bambeck ds Mél. Wartburg, t. 2, 1968, pp. 219-220). Bbg. BAMBECK (M.). Mittellateinische Lexikalia zum FEW. In :[Mél. Wartburg (W. von)]. Tübingen, 1968, t. 2, pp. 219-220. — BOLÉO (M. de P.). R. port. Filol. 1969/71, t. 15, p. 443.
II.
⇒DUEL2, subst. masc.
GRAMM. Nombre, distinct du singulier et du pluriel, employé dans les conjugaisons et les déclinaisons de certaines langues (grec ancien, hébreu, sanscrit, etc.) pour indiquer que deux personnes, deux choses sont en cause. « Rosa, la rose », le supin, et le duel et l'aoriste (DUHAMEL, Jard. bêtes sauv., 1934, p. 30).
Emploi adj. Les troisièmes personnes duelles aux autres sont les mêmes que les plurielles (CHATEAUBR., Voy. Amér., 1827, p. 211).
Rem. On rencontre en outre l'adj. avec le sens plus gén. « Qui repose sur un principe de dualité ». La Logique de Port-Royal le dit :« le signe enferme deux idées (...) ». Théorie duelle du signe (...). C'est ce système unitaire et triple de la Renaissance qui disparaît (...) et qui est remplacé par une organisation strictement binaire (M. FOUCAULT, Les Mots et les choses, Paris, Gallimard, 1966, p. 78). Des isotopies thématiques qui manifestent la première phase de l'organisation narrative du texte et notamment l'installation de l'actant sujet duel (A.-J. GREIMAS, Maupassant, La Sémiotique du texte, Paris, Éd. du Seuil, 1976, p. 54).
Prononc. et Orth. : Cf. duel1. Étymol. et Hist. 1570 (G. HERVET, Cité de Dieu, 279 ds HUG. : Les plus anciens Grecs avoient seullement deux nombres, le singulier et le plurier. Ceux qui sont venus après y ont adjousté le duel). Empr. au lat. impérial dualis, terme de gramm., dér. de duo (deux et duo).
STAT. — Duel1 et 2. Fréq. abs. littér. :1 243. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 2 043, b) 2 738; XXe s. : a) 2 028, b) 855.

D. U. E. L. [dyɛl] n. m.
ÉTYM. 1966; sigle.
Admin. Anciennt. Diplôme universitaire d'études littéraires. || Le D. U. E. L. et le D. U. E. S. ont été remplacés par le D. E. U. G.
HOM. 1. Duel, 2. duel, 3. duel.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • duel — duel …   Dictionnaire des rimes

  • Duel — • This word, as used both in the ecclesiastical and civil criminal codes, generally signifies every contest with deadly weapons which takes place by agreement between two persons on account of some private quarrel Catholic Encyclopedia. Kevin… …   Catholic encyclopedia

  • duel — 1. (du èl ) s. m. 1°   Combat singulier, c est à dire combat entre deux hommes. •   Elle aime en ce duel son peu d expérience, CORN. Cid, V, 4. •   Il est temps ou jamais que je vous satisfasse Et qu un duel enfin entre mon frère et moi....,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • duel — DUÉL, dueluri, s.n. Luptă care se desfăşoară (după un anumit cod) între două persoane înarmate, în prezenţa unor martori şi care are drept scop tranşarea unui diferend personal. ♦ Luptă în care artileriile celor două armate inamice trag simultan… …   Dicționar Român

  • duel — DUEL. s. masc. Combat singulier, combat assigné d homme à homme. Se battre en duel. Appeler quelqu un en duel. Offrir le duel. Recevoir, accepter le duel. Refuser le duel. Ils se battirent en duel avec des seconds. Ce fut un duel de quatre contre …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Duel — Duel/DUEL bezeichnet: eine spätantike Befestigungsanlage in der Marktgemeinde Paternion, Kärnten, siehe Duel (Befestigungsanlage) Duel (Gemeinde Paternion), eine Ortschaft in Paternion, Kärnten Duel (Gemeinde Rosegg), eine Ortschaft in Rosegg,… …   Deutsch Wikipedia

  • Duel — Saltar a navegación, búsqueda Para otros usos de este término, véase Duelo (desambiguación). Duel Título El diablo sobre ruedas El duelo Ficha técnica Dirección Steven Spielberg …   Wikipedia Español

  • DUEL — ist eine Musik Comedy/Kabarett Gruppe aus Frankreich, bestehend aus den beiden Musikern Laurent Cirade und Paul Staïcu aus Paris. Beide Musiker haben eine klassische Musikausbildung. Inhaltsverzeichnis 1 Auftritte 2 Musiker 3 Einzelnachweise …   Deutsch Wikipedia

  • duèl — m. duel. Apelar en duèl : provoquer en duel …   Diccionari Personau e Evolutiu

  • Duel — Du el, n. [It. duello, fr. L. duellum, orig., a contest between two, which passed into the common form bellum war, fr. duo two: cf. F. duel. See {Bellicose}, {Two}, and cf. {Duello}.] A combat between two persons, fought with deadly weapons, by… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • duel — dùel m <G mn dȕēlā> DEFINICIJA 1. pov. ugovorena borba dviju osoba smrtonosnim oružjem, ob. radi razrješenja pitanja časti; dvoboj 2. a. oružana bitka dviju strana b. sport utakmica u kojoj ima mnogo emocionalnog naboja; dvoboj 3. pren.… …   Hrvatski jezični portal

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.